Webzine

Bienvenue sur le webzine des Indispensables !

Vous y trouverez des trucs et astuces ainsi que des informations sur l’actualité des petits bobos.

Comment prévenir le saignement de nez ?

Environ 60% de la population aura au moins un saignement de nez au cours de sa vie.1 Quand ils se produisent, ces saignements de nez sont souvent impressionnants et peuvent faire peur. Cependant, la plupart du temps, ils sont bénins et peuvent même parfois être évités.

 

Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube.

 

1 – Nos conseils pour prévenir le saignement de nez

Si vous êtes sujets aux saignements de nez, suivez nos recommandations, ci-dessous, pour les éviter :

  • Hydratez vos narines pour qu’elles ne soient pas trop sèches et ne pas souffrir de sécheresse nasale :
    • En les nettoyant régulièrement avec de l’eau saline à 37°C – nous vous recommandons l’irrigation saline nasale avec un dispositif pour lavage de nez (type le Rhino Horn) qui est facile d’utilisation et très pratique.
    • En buvant suffisamment d’eau (1,5 litres par jour).
    • En utilisant des pommades adaptées si le besoin s’en fait sentir – demandez conseil à votre pharmacien.
  • Maintenez l’air humide à l’intérieur (il peut devenir sec à cause du chauffage en hiver et de la climatisation en été) – utilisez un humidificateur dans la chambre à coucher ou disposez une coupelle d’eau sur le radiateur. Petite astuce : faire sécher son linge dans sa chambre permet également d’humidifier l’air ambiant.
  • Aérez les pièces et respirez au grand air tous les jours.
  • Évitez de vous curer le nez et coupez les ongles de vos enfants suffisamment courts pour les en empêcher.
  • Mouchez-vous doucement, narine par narine et le moins souvent possible.
  • Éternuez la bouche ouverte.
  • Limitez l’utilisation de décongestionnants nasaux. Lorsque vous les utilisez, suivez scrupuleusement les instructions de la notice d’utilisation, en particulier la posologie et la durée d’utilisation.
  • Arrêtez de fumer.
  • Surveillez votre tension artérielle dont le saignement de nez peut être un symptôme.
  • Si vous suivez un traitement anti-coagulant, respectez les bilans préconisés par votre médecin.
  • Évitez la prise d’aspirine ou d’anti inflammatoires sauf si votre médecin vous en prescrit.

 

Malgré toutes ces précautions, tous les saignements de nez ne peuvent pas être évités. Certains arrivent de manière inopinée et peuvent gâcher des moments importants de votre quotidien. En connaissant les bons gestes à adopter, vous ne paniquerez pas et pourrez continuer le cours de votre activité tranquillement.

 

2 – Les bons gestes à adopter pour arrêter un saignement de nez

 

 

1. Penchez la tête en avant pour ne pas avaler de sang. Mouchez-vous doucement pour évacuer les caillots sanguins.

 

 

 

2. Pincez les 2 narines pendant 10 minutes et respirez par la bouche. 

Si le saignement persiste, renouvelez l’opération encore 10 minutes. C’est la compression sur le vaisseau sanguin lésé qui va permettre l’arrêt du saignement.

 

Vous pouvez utiliser une compresse hémostatique et cicatrisante composée d’alginate de calcium, Coalgan COMPRESSE pour faciliter l’arrêt du saignement de nez.
Pour savoir comment l’utiliser, consultez notre article : https://www.coalgan-gamme.com/comment-arreter-un-saignement-de-nez/

 

3 – Quelles précautions prendre après un saignement de nez ?

Juste après un saignement de nez, il est important de suivre ces quelques recommandations pour éviter un nouveau saignement alors que la paroi nasale est fragilisée.

  • Essayez de ne pas vous moucher au moins 12 heures après le saignement, puis mouchez-vous délicatement.
  • Si le saignement de nez a duré longtemps ou a été difficile à arrêter, surélevez votre tête pour dormir pendant quelques nuits.
  • Ne faites pas d’effort physique, ne portez pas de poids lourds et évitez de pencher la tête vers le bas pendant les deux semaines qui suivent le saignement de nez.
  • Appliquez rigoureusement les conseils apportés plus hauts (humidification pièce, éternuement avec bouche ouverte…).

Si vous souffrez de saignement de nez fréquents, demandez l’avis de votre médecin.

 

Références :
1- https://www.ameli.fr/assure/sante/urgence/pathologies/epistaxis-saignement-de-nez – Dernière mise à jour le 07/10/22 – consulté le 24/11/2022
2- https://ent-specialist.org/nosebleeds/ – consulté le 24/11/2022

NET22COG23A – Janv.2023