Webzine

Bienvenue sur le webzine des Indispensables !

Vous y trouverez des trucs et astuces ainsi que des informations sur l’actualité des petits bobos.

Comment soigner une coupure superficielle ?

Qui ne s’est jamais coupé ? Au travail avec une feuille de papier, en cuisinant, en jardinant, en bricolant, en faisant une activité sportive… les petites coupures du quotidien sont plutôt courantes et assez banales. Il ne faut pas, pour autant, les prendre à la légère et il reste essentiel d’adopter les bons gestes pour éviter tout risque d’infection et favoriser la cicatrisation de ces plaies superficielles.1

 

Voici quelques conseils pour bien soigner une coupure superficielle :

1. Se laver les mains.
Lavez-vous les mains avec de l’eau et du savon (si vous êtes à l’extérieur, utilisez du gel hydroalcoolique).
Si la coupure est située sur les mains, prenez garde à ne pas appliquer de gel hydroalcoolique sur la plaie.

 


2. Arrêter le saignement s’il est abondant.2

Appliquez une compresse stérile ou un linge propre sur la plaie et comprimez-la. « Il faut exercer une forte pression là où ça coule et être patient, cela peut durer 10 minutes » selon l’information médicale du Dr Michel Cymes* dans sa chronique du 13 avril 2021 sur RTL qui traite des bons réflexes à avoir pour bien soigner une plaie en cas d’accident domestique.

À noter que le coton n’est pas recommandé. En peluchant, des fibres se déposent au cœur de la lésion et sont très difficiles à enlever.

Si vous avez dans votre trousse à pharmacie une boîte de Coalgan® COMPRESSE, appliquez une compresse sur la plaie. L’action de compression combinée à la libération des ions calcium directement dans la plaie va contribuer à la formation du caillot sanguin. Pour en savoir plus sur le mode d’action de Coalgan® COMPRESSE, rendez-vous ici.

 

3. Nettoyer la plaie.
Utilisez de l’eau et du savon ou du sérum physiologique (NaCl à 0,9 %).

Le Dr Michel Cymes préconise d’utiliser de l’eau tiède ou à température ambiante, car l’eau froide ralentit la circulation sanguine et peut donc retarder la cicatrisation.

 

À noter qu’il faut toujours nettoyer la plaie en partant du centre et en allant vers l’extérieur de la plaie.

 

4. Protéger la plaie.
Appliquez un pansement adhésif ou une compresse stérile maintenue par un sparadrap.

Si vous avez du Coalgan® ADHESIF dans votre trousse à pharmacie, fixez ce pansement sur la plaie.** Ce produit a l’avantage de protéger la plaie tout en favorisant la cicatrisation grâce à la libération des ions calcium directement dans la plaie. Pour en savoir plus sur le mode d’action de Coalgan® ADHESIF, rendez-vous ici.

Astuce : appliquez deux gouttes de sérum physiologique sur la compresse du pansement Coalgan® ADHESIF avant de l’appliquer sur la plaie. Coalgan® ADHESIF est composé d’une compresse d’alginate de calcium. Son humidification avec du sérum physiologique favorise la cicatrisation en déclenchant la libération des ions calcium, qui jouent un rôle essentiel dans la formation du caillot sanguin et le processus naturel de cicatrisation.

Le pansement cicatrisant doit être changé tous les jours pour vérifier l’évolution de la plaie et consulter un médecin si nécessaire. En général, la plaie est cicatrisée en 2 semaines. A chaque changement de pansement, nettoyez la plaie avec du sérum physiologique. Pour retirer le pansement sans douleur, humidifiez uniquement avec du sérum physiologique, ce qui permettra aux fibres d’alginate de calcium de se gélifier.

 

Quand faut-il s’inquiéter ? Quels signes doivent alerter ?

  • Fièvre > 38°c
  • Apparition d’une rougeur autour de la plaie
  • Suintement d’un liquide d’une couleur verte ou jaune

 

Dans ces cas, il convient de désinfecter la plaie et de consulter un médecin si les symptômes persistent ou s’aggravent après l’application d’un antiseptique.
Demandez également l’avis d’un pharmacien ou consultez un médecin si la plaie ne cicatrise pas au bout de 2 semaines environ.

N’oubliez pas qu’il est important d’être à jour du vaccin contre le tétanos. Si ce n’est pas le cas, profitez-en pour consulter votre médecin.

 

 

Coalgan® ADHESIF stoppe le saignement et favorise la cicatrisation des plaies cutanées superficielles. Il est adapté à tous et tout particulièrement aux personnes avec troubles de l’hémostase. Quelques explications, en vidéo ci-dessous.

 

*Michel Cymes, médecin et chirurgien ORL, a exercé à l’hôpital Européen Georges Pompidou à Paris et intervient aujourd’hui dans les médias.
** Si vous avez utilisé un antiseptique, nettoyez abondamment la plaie avec du sérum physiologique avant d’appliquer Coalgan® ADHESIF.

Références :
1- https://www.ameli.fr/assure/sante/bons-gestes/petits-soins/soigner-plaie – consulté le 01/02/2022
2- https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/michel-cymes-comment-soigner-une-plaie-en-cas-d-accident-domestique-au-nouvel-an-7900101936  – écouté le 01/02/2022

MTP22COG08A – Février 2022