Webzine

Bienvenue sur le webzine des Indispensables !

Vous y trouverez des trucs et astuces ainsi que des informations sur l’actualité des petits bobos.

Comment faciliter la cicatrisation d’une plaie superficielle ?

 

Les blessures superficielles sont très fréquentes dans la vie d’un enfant ou même d’un adulte. Que ce soit lors d’une activité sportive ou même dans la vie courante, le risque de de se faire mal est fréquent. Heureusement, dans la majorité des cas, il s’agit de plaies superficielles qui peuvent facilement être soignées à la maison.
Il faut, cependant, agir vite pour éviter l’infection et cicatriser rapidement sans laisser de marques disgracieuses.

 

Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube.

1- Qu’est-ce que la cicatrisation ?

La cicatrisation est le processus par lequel le corps referme une ouverture de la peau (plaie) afin de se protéger. Ce processus est composé de différentes phases successives :

  • La phase inflammatoire qui permet au corps d’éliminer les bactéries et virus qui s’y sont introduits. C’est au début de cette phase que le caillot sanguin est créé. Elle dure environ 3 à 4 jours.
  • La phase de bourgeonnement qui permet au corps de recréer les tissus situés sous le caillot sanguin afin de préparer la nouvelle peau. Le caillot sanguin tombe lorsque la nouvelle peau est prête.
  • La phase de remodelage cicatriciel démarre après la fermeture de la plaie, en général après le quinzième jour. Elle dure plusieurs mois (voire plusieurs années) et permet d’améliorer l’aspect final de la cicatrice.

 

2- Comment faciliter la cicatrisation d’une plaie superficielle ?

Pour s’assurer d’une bonne cicatrisation, il faut soigner la plaie dès sa formation. Nous vous recommandons d’utiliser un des produits de Coalgan GAMME (Poudre, pansement adhésif ou compresse) qui est composée d’alginate de calcium issu d’algues marines. En effet, au contact du sang, l’alginate de calcium se gélifie en libérant ses ions calcium directement dans la plaie. Ces ions calcium jouent un rôle essentiel dans la formation du caillot sanguin et dans le processus naturel de cicatrisation qui est ainsi favorisée. Avec Coalgan GAMME, vous agissez dès la 1ère phase de la cicatrisation jusqu’à la fin de la 2ème.
Lors de la dernière phase de la cicatrisation, vous pouvez appliquer une crème à base de vitamine E(1), de zinc, de cuivre ou de manganèse, une à deux fois par jour pour améliorer l’aspect de la cicatrice.

 

3- Quel produit choisir pour aider ma plaie à cicatriser ?

Vous pouvez choisir le produit le mieux adapté en fonction de la typologie de votre plaie :

Si la plaie saigne abondamment, nous vous recommandons d’appliquer Coalgan COMPRESSE en exerçant une pression sur la plaie pendant 5 à 10 minutes. Vous pouvez fixer la compresse à l’aide d’une bande adhésive. Au retrait, nous vous recommandons d’humidifier la compresse avec du sérum physiologique (NaCl à 0,9 %) pour qu’elle n’adhère pas à la plaie.

 

 

S’il s’agit d’une brûlure superficielle et suintante, utilisez Coalgan COMPRESSE, en humidifiant la compresse avec du sérum physiologique avant son application et à son retrait, pour que la compresse n’adhère pas à la plaie.

 

 

Si vous voulez protéger la plaie pour poursuivre votre activité en cours, préférez Coalgan ADHÉSIF en déposant au préalable 2 à 3 gouttes de sérum physiologique sur la compresse d’alginate de calcium.

 

 

Si l’application d’un pansement est inadaptée (plaie trop large, dans les zones difficiles d’accès, zones pileuses…), optez pour Coalgan POUDRE qui se gélifie également au contact du sang et garde la plaie dans un environnement humide.

 

 

Consultez le tableau ci-dessous pour savoir quel produit utiliser suivant le type de plaie.

TYPE DE PLAIE PRODUIT  RECOMMANDÉ
 Ampoules ouvertes COALGAN ADHÉSIF
 Brûlures superficielles et suintantes COALGAN COMPRESSE
 Coupures et petites plaies COALGAN ADHÉSIF
 Coupures de rasoir COALGAN POUDRE
 Égratignures et écorchures COALGAN POUDRE
 Érythèmes fessiers suintants COALGAN POUDRE
 Plaies dans des zones difficiles d’accès COALGAN POUDRE
 Plaies du cuir chevelu ou zones pileuses COALGAN POUDRE
 Saignements buccaux COALGAN COMPRESSE
 Saignements des zones fortement vascularisées (arcades   sourcilières…) COALGAN COMPRESSE

 

Pour découvrir plus en détail, quel produit utiliser en fonction de la blessure, consultez notre gamme complète de produits pour aider à la cicatrisation d’une plaie.
Au début, changez votre pansement tous les jours pour vérifier l’évolution de la plaie et détecter rapidement tout signe d’infection (rougeur ou boursouflure autour de la plaie, suintement d’un liquide d’une couleur verte ou jaune). Dans ces cas ou en cas de fièvre, demandez l’avis d’un médecin ou d’un pharmacien.

 

6 – Pourquoi le temps de cicatrisation est-il parfois plus long ?

La cicatrisation dépend de nombreux facteurs, ce qui la rend unique d’une personne à une autre. Elle peut varier aussi sur une même personne en fonction des périodes de vie.
La dénutrition, l’anémie, le diabète, les traitements médicamenteux comme la chimiothérapie ou les corticoïdes, l’insuffisance veineuse artérielle, le tabagisme, l’âge… peuvent altérer le processus naturel de la cicatrisation et retarder la guérison.

Quel que soit la taille de la plaie, il est essentiel de la prendre au sérieux dès le départ en commençant par la nettoyer scrupuleusement avec de l’eau et du savon ou du sérum physiologique si vous êtes à l’extérieur.
Si votre vaccination contre le tétanos n’est pas à jour, c’est le moment d’y remédier en consultant votre médecin.

 

 

Références :
1- https://www.ameli.fr/assure/sante/bons-gestes/soins/soigner-plaie  – 11/07/2022 – consulté le 13/09/2022
2- https://www.sante-sur-le-net.com/maladies/dermatologie/cicatrisation/  – 24/05/2022 – consulté le 13/09/2022

NET22COG16A – Novembre 2022